2023 : Année Wittig chez les Jaseuses

L’année 2023 marquera les vingt ans de la disparition de Monique Wittig et les cinquante ans de la parution du Corps lesbien. Un peu partout se lancent des projets #Wittig2023 qui s’annoncent passionnants et réjouissants !

Nous avons l’intention, aux Jaseuses, de proposer un certain nombre d’événements autour de l’œuvre de Wittig. Au programme : podcast, exposition, séminaires et ateliers. Certains de ces projets ont besoin de vous !

D’abord, pour les ateliers d’écriture : plusieurs membres des Jaseuses se proposent d’animer des ateliers d’écriture, au cours de 2023. Poétiques, narratifs, libres ou à contrainte ; ils seront ouverts à toustes, vous pouvez signaler votre intérêt et éventuellement proposer vos envies ici : https://framaforms.org/ateliers-decriture-a-partir-de-monique-wittig-1663942318

Nous organiserons un premier calendrier en fonction des réponses reçues, puis ouvrirons les inscriptions !

Ensuite, pour les séminaires : certains d’entre eux sont destinés à permettre à de jeunes chercheur·ses de présenter leurs travaux passés ou en cours (masterant·es, doctorant·es, en particulier mais la recherche peut aussi prendre des formes non universitaires). Si vous avez envie de proposer une participation, pour avoir des retours sur votre travail, vous essayer à une communication type séminaire, vous êtes les très bienvenu·es !

Pour les autres séances, nous proposerons un format “questions bêtes”, et nous avons besoin de vous là aussi : l’idée serait de profiter de ces séances pour discuter des points qui posent question dans l’œuvre de Wittig. Les choses qu’on n’est pas sûr·es de parfaitement comprendre,les hésitations sur le contexte historique de certaines réflexions, sur la manière dont interpréter certains éléments. Toute ces questions qu’on n’ose pas forcément poser, ou qu’on balaie parfois un peu vite. Peut-on faire une lecture “queer” de Wittig ? Son œuvre est-elle essentialiste ? Que faire de ses comparaisons de l’hétérosexualité à l’esclavage ? Que signifie telle ou telle phrase ? Comment comprendre qu’elle théorise un point de vue “lesbien” à valeur prétendument “universelle” ? Bref : si vous avez des “questions bêtes pas bêtes” à poser, on se propose d’ouvrir des espaces pour pouvoir en discuter en nombre. Vous pouvez indiquer votre envie de participer et les questions éventuelles que vous vous posez ici : https://framaforms.org/ateliers-et-seminaires-autour-de-loeuvre-de-monique-wittig-1663942683

A faire circuler ! Nous reviendrons bientôt avec des nouvelles, un calendrier et des informations supplémentaires, selon les réponses reçues.

 

Wittig fantomatique, par Caroline Dejoie



Citer ce billet
Les Jaseuses (2022, 25 septembre). 2023 : Année Wittig chez les Jaseuses. Les Jaseuses. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qumz

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search