Novembre 2021 : Kit de survie des rabat-joie

It was now November. After November, comes December. Then January, February, March, and April. After April comes May. June, July, August follow. Next is September. Then October, and so, behold, here we are back at November again, with a whole year accomplished.

Virginia Woolf, Orlando

Les heures, les jours, les mois passent, mais certaines choses ne changent pas. La pression. La pression du toujours plus : toujours plus de contenus, de cases à cocher, de lignes sur un CV. Écrire et créer certes, mais quoi ? quand ? comment ?

Le temps long des pensées qui mûrissent, de la réflexion qui se déploie sur le papier, de la création qui esquisse de nouveaux horizons, s’amenuise à mesure que les contraintes se multiplient. La fatigue se fait sentir, et avec elle le besoin de revenir aux sources, de se replonger dans ces textes qui nous font réfléchir, vibrer, vivre. Survivre ?

Dans Living a Feminist Life, Sara Ahmed évoque l’importance cruciale de ces “textes qui nous accompagnent sur des chemins moins fréquentés”, ces “œuvres compagnes” qui figurent dans ce qu’elle nomme “le kit de survie féministe”, ou encore “le kit de survie des rabat-joie”.

Alors, une idée. Le kit de survie des Jaseuses.

Il est à notre image – éclectique, empouvoirant, non-exhaustif, utopique, féministe – et, on l’espère, un peu à la vôtre.

  • Sara Ahmed, Living a Feminist Life – 2017
  • Alison Bechdel, The Essential Dykes to Watch Out For – 2008 (L’essentiel des gouines à suivre – trad. Corinne Julve )
  • Simone de Beauvoir, Cahiers de jeunesse (1926-1930) – 2008
  • Virginie Despentes, King Kong Théorie – 2006
  • Elsa Dorlin (dir.), Feu! Abécédaire des féminismes présents – 2021
  • Ursula K. Le Guin, Dancing at the Edge of the World: Thoughts on Words, Women, Places – 1989 (Danser au bord du monde : mots, femmes, territoires – trad. Hélène Collon)
  • Audre Lorde, Sister Outsider – 1984 (Sister Outsider – trad. Magali Calise)
  • Praline Gay-Para, Contes pour jeunes filles intrépides – 2020
  • Clarissa Pinkola Estes, Femmes qui courent avec les loups – 1989
  • Goliarda Sapienza, L’art de la joie – 2005
  • Alice Walker, In Search of Our Mothers’ Gardens: Womanist Prose – 1983
  • Virginia Woolf, A Room of One’s Own – 1929 (Un lieu à soi – trad. Marie Darrieussecq)

Valérie Favre pour Les Jaseuses


⚡On jase aussi par ici

:haute_tension:Lorraine Alexandre présente son exposition personnelle “Quelque chose comme un animal” du 13 novembre au 11 décembre à Ploumagoar (Côtes d’Armor). Elle participe aussi à l’ouvrage collectif Thiéfaine Christ Rock, tout juste publié aux éditions RKI. Gardant un pied dans le champ des arts plastiques, elle y propose une analyse de la chanson “Compartiment C Voiture 293 Edward Hopper 1938”. Une soirée de présentation publique aura lieu le 23 novembre à 19h à la Maison de la Poésie à Paris.

:écriture: A paraître dans le n°4 de La Déferlante, une interview avec Adèle Cassigneul sur l’écriture activiste de Virginia Woolf.

:lapin2: Dans le double épisode hors-série de Pourvu qu’iels soient douxces réalisé dans le cadre de la Foire Internationale d’Art Contemporain (FIAC), Mathilde Leïchlé et d’autres membres de Jeunes Critiques d’Art se posent deux questions : qu’est-ce que la FIAC fait aux artistes et qu’est-ce que la FIAC fait aux publics ?

:feu: Sophie Benard parle de Feu ! Abécédaire des féminismes présents dans le Monde des livres. C’est disponible pour les abonné-es ici.

:paon: Carla Robison présentera une communication lors du colloque “Ignorance scientifique, ignorance du genre ? La construction genrée des problèmes de santé publique” qui aura lieu les 9 et 10 décembre à Rennes. Le programme est à télécharger ici.

🎥 Claire Salles parlera du documentaire de Chai Jing Sous le dôme (2015) lors de la journée d’études “Arts (cinéma) et écocritique. Formes de la catastrophe, d’Asie et d’ailleurs” à Lyon les 7 et 8 décembre : comment une mère part de l’expérience de la tumeur de sa fille pour empuissanter les communautés locales contre la pollution de l’air.

:œil: Marina Ledrein, nouvelle jaseuse, présentera son court-métrage Chorée avec Shirley Niclais dans le cadre de la journée d’étude « Handicaps, appareils et formes de la sensibilité » organisée par l’équipe du laboratoire FoReLLIS (Université de Poitiers) le vendredi 19 novembre. Chorée oscille entre prise de parole et mise en mouvement, témoignage et film de danse. Il renvoie surtout à l’intention commune : celle de faire corps, de danser ensemble, et de porter un discours à plusieurs voix sur des stratégies de survie contemporaines face à la souffrance psychique.

Ami·es des Jaseuses

:oiseau:Margaux Averty de Chickadee Blue, qui a créé notre identité visuelle, lance son podcast Ciel, mon graphiste ! à destination des auto-entrepreneur·euses qui aimeraient apprendre les bases du graphisme pour gérer de façon autonome leur communication visuelle. Margaux y partagera aussi des infos pour rendre sa communication plus durable et raisonnée.

Le séminaire “Matrimoine de la BD“, organisé par Les Bréchoises, devient hybride. Vendredi 19/11, il y aura la conférence de Jessica Kohn (“Faire l’histoire des dessinatrices de bande dessinée”) et la collecte de l’histoire orale de Vanyda. Le présentiel aura lieu à la MHS Paris Nord et le distanciel (14h à 15h30) ici.

:imprimante: Le Collectif des typotes fait appel aux dons pour l’impression du premier livre de la collection « cahiers des typotes » qui racontera l’histoire de Voix Off : une imprimerie non mixte fondée à Paris en 1982 par quatre femmes militantes du Mouvement de Libération des Femmes.


Armé-es, inspiré-es, enveloppé-es, accompagné-es du kit de survie des Jaseuses, on vous souhaite une bonne fin de mois de novembre, avec ou sans pression, avec ou sans contenu, avec ou sans productivité. Et on vous embrasse.

Conceptrices : Patrycja Toczek et Caroline Dejoie


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search