Épisode 3 | Injonctions « Il faut faire du sport, sinon tu vas devenir un gros pâté »

Avec le confinement, que l’on soit aide-soignant.e, circassien.ne, employé.e dans un service client, toute forme d’activité s’est retrouvée bouleversée… Le travail de certain.e.s les a violemment jeté.e.s dans la crise sanitaire, dans l’urgence du soin à apporter aux malades. Pour d’autres, le télétravail ou le chômage partiel sont devenus synonymes d’un temps étiré, moite, brumeux. Alors, qu’en faire ? La pression sociale, devant les portes closes, s’est immiscée par la fenêtre, dans les écrans des médias et des réseaux sociaux.

Il faut faire du sport avant l’été, bien manger, entretenir son corps, ne pas le relâcher, au point d’en faire une obsession hygiénique et esthétique : à cause de ces injonctions aux relents sexistes, des montées d’angoisse se font sentir dans les corps malmenés. Les moments où il faut retourner en représentation derrière des écrans sont pénibles.

Mais… “dans ce quotidien blafard, chaque micro détail devient une nano fête”. Petit à petit, on fait la sourde oreille aux diktats des normes sociales, on découvre son corps différemment, et pour la première fois peut-être, on l’écoute. Et on découvre le plaisir infini de ne rien faire.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.